STATEMENT ~ ON 40-YEAR ANNIVERSARY, NORTH COAST TANKER MORATORIUM AT RISK - DÉCLARATION ~ 40 ANS PLUS TARD, LE MORATOIRE SUR LA PRÉSENCE DE PÉTROLIERS SUR LA CÔTE NORD EST EN DANGER

FOR IMMEDIATE RELEASE
MAY 10, 2012
STATEMENT

ON 40-YEAR ANNIVERSARY, NORTH COAST TANKER MORATORIUM AT RISK
BC Federal New Democrats urge government to uphold ban on oil tanker traffic

BRITISH COLUMBIA – Forty years ago, the Canadian government introduced a moratorium banning oil tankers from the north and central coast of British Columbia. On the anniversary of the moratorium, the BC Caucus of NDP MPs released the following statement:

“As we approach the 40-year anniversary of the north coast tanker ban, the Conservative government is paving the way for unprecedented oil tanker traffic off BC’s coast and gutting the environmental review processes. In light of this, New Democrats are reiterating their call to uphold the ban, and protect BC waters from the risks of a devastating spill.

BC NDP MPs believe that the tanker moratorium is at risk due to the Conservative Government’s promotion of the proposed Northern Gateway Project.

The introduction of crude oil super tankers to BC’s North Coast proposed by this project would require eliminating the current tanker moratorium that has been in place for 40 years. 

British Columbians have been clear – the risk of allowing super tankers off the coast greatly outweighs any benefit to our communities. An oil spill in the fragile coastal waters of British Columbia would irreversibly devastate BC’s coastline.  Over 130 First Nations bands have also rejected the Northern Gateway project, as it tramples on the titles and traditional rights of these Nations. The Union of BC Municipalities also opposes the project.

In a historic vote on December 2010, the House of Commons passed an NDP motion directing the government to immediately introduce a legislated ban. The government has taken no action. worse, they chose to introduce massive regulatory changes in their 2012 budget which would weaken pipeline review processes and allow Ottawa to overrule any decision made by the National Energy Board.

British Columbians are proud of our stunning coastal waters. The coast directly and indirectly supports tens of thousands of jobs, brings visitors to our province and has deep spiritual significance for many peoples. Compromising this national treasure for short-term gain is short-sighted, irresponsible, and reckless.

We urge the Conservative government to bring forward a legislated ban on oil tankers to protect our coastline for future generations”

-30-

For more information, please contact:

Robin Steudel, 613.222.2863 or robin.steudel@parl.gc.ca

 

***

 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 10 mai 2012
DÉCLARATION

40 ANS PLUS TARD, LE MORATOIRE SUR LA PRÉSENCE DE PÉTROLIERS SUR LA CÔTE NORD EST EN DANGER
Les néo-démocrates fédéraux de la Colombie-Britannique exhortent le gouvernement à maintenir l’interdiction de circulation des pétroliers

COLOMBIE-BRITANNIQUE – Il y a quarante ans, le gouvernement canadien a instauré un moratoire interdisant aux pétroliers de circuler près de la côte nord et de la côte centrale de la Colombie-Britannique. À l’occasion de l’anniversaire de ce moratorium, le caucus de la Colombie-Britannique du NPD a fait  la déclaration suivante :

« Alors que  nous approchons du quarantième anniversaire du moratoire sur la  circulation de pétroliers sur la côte nord, le gouvernement conservateur prépare le terrain pour accroitre  la densité de circulation de pétroliers à une niveau sans précédent au large de la côte de la Colombie-Britannique,  tout en affaiblissant nos processus d’évaluations environnementales. Dans ce contexte, les néo-démocrates réitèrent leur demande pour le maintien du moratoire pour la protection des eaux de la Colombie-Britannique contre les risques de déversements  catastrophiques.

Les députés du NPD de la Colombie-Britannique croient que le moratoire est en danger en raison de la promotion par le gouvernement conservateur du projet Northern Gateway. Le passage de transporteurs de pétrole brut au large de la côte nord de la C.-B. proposé par ce projet exigerait l’élimination du moratoire  en vigueur depuis quarante ans.

Les citoyennes et citoyens de la Colombie-Britannique ont été clairs : les risques associés au passage de superpétroliers le long de la côte dépassent de loin tout avantage économique pour nos communautés. Un déversement pétrolier dans une zone aussi  fragile détruirait la côte de la Colombie-Britannique de manière irréversible. Plus de 130 bandes des Premières nations ont également rejeté le projet Northern Gateway, puisqu’il ne respecte pas leurs  titres de propriété et  leurs droits traditionnels. L’Union des municipalités de la C.-B. s’oppose aussi au projet.

Lors d’un vote historique en décembre 2010, la Chambre des communes a adopté une motion du NPD exhortant le gouvernement à légiférer immédiatement pour  rendre  l’interdiction officielle. Le gouvernement n’a pris aucune mesure. Pire encore, ils ont préféré introduire des changements  dans la réglementation très importants dans leur budget 2012 qui affaiblirait les processus d’évaluation des nouveaux projets d’oléoducs, et permettraient à Ottawa d’ignorer toute décision prise par l’Office national de l’énergie.

Les citoyennes et citoyens de la C.-B. sont fiers de leurs magnifiques zone côtière qui crée directement et indirectement des dizaines de milliers d’emplois, attire  des visiteurs, et a une importance spirituelle  pour  beaucoup Compromettre ce trésor national pour des gains de courte durée est imprudent, irresponsable, et témoigne d’un manque de vision.

Nous exhortons le gouvernement conservateur à légiférer pour interdire la circulation de pétroliers afin de protéger nos côtes pour les générations futures. »

 

-30-

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Robin Steudel, 613-222-2863 ou robin.steudel@parl.gc.ca