NEXEN TAKEOVER MUST HAVE THOROUGH PUBLIC REVIEW: NDP - LA PRISE DE CONTRÔLE DE NEXEN DOIT FAIRE L’OBJET D’UN EXAMEN PUBLIC APPROFONDI

FOR IMMEDIATE RELEASE

JULY 23, 2012

 

NEXEN TAKEOVER MUST HAVE THOROUGH PUBLIC REVIEW: NDP

NDP will ask the Industry and Natural Resources Committees to look at proposed deal

 

OTTAWA — New Democrats are raising concerns about the cash agreement to purchase the Canadian resource company Nexen by the China National Offshore Oil Corporation Ltd., a company wholly owned by the Chinese government.

“Foreign state-owned companies are buying up Canadian natural resources to pursue their own interests, while the Conservative government just sits on their hands. This deal must be subject to a thorough, transparent and public review – something Conservatives have refused to do in the past,” said New Democrat Industry Critic Hélène LeBlanc (LaSalle‒Émard).

New Democrats have long called for foreign investment reviews to be more transparent and accountable, including a clearer net benefit test.

“In the face of increasing foreign takeovers, Conservatives have a poor track record,” said LeBlanc. “They failed to live up to their promise to review the Investment Canada Act and have refused to review proposed deals in an open and transparent way.”

New Democrats also raised concerns about any firm commitments the China National Offshore Oil Corporation is making around protecting jobs, contributing to the community or consulting First Nations affected.

“The deal contains no hard commitments on the environment, and too often we have seen previous job guarantees from foreign companies collapse – with no consequences from the Conservatives,” said New Democrat Energy and Natural Resources Critic Peter Julian (Burnaby-New Westminster). “We have to ensure that foreign investment enriches our communities and Canada’s resources are developed sustainably.”

 

-30-

For more information, please contact:

Marc-André Viau, Lead Caucus Press Secretary, 613-295-9228 or Marc-Andre.Viau@parl.gc.ca

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

23 JUILLET 2012

 

LA PRISE DE CONTRÔLE DE NEXEN DOIT FAIRE L’OBJET D’UN EXAMEN PUBLIC APPROFONDI

Le NPD demande que l’offre d’achat soit examinée par le comité des ressources naturelles

OTTAWA — Le NPD a exprimé ses préoccupations concernant l’offre d’achat pour la compagnie canadienne d’exploitation de ressources naturelles Nexen, par la China National Offshore Oil Corporation Ltd., une entreprise dont le gouvernement chinois est actionnaire majoritaire. 

« Les compagnies étatiques étrangères prennent possession des ressources naturelles canadiennes en fonction de leurs intérêts nationaux », a déclaré la porte-parole néo-démocrate en matière d’industrie, Hélène LeBlanc (LaSalle‒Émard). « Tel que prévu par la loi qui encadre les investissements étrangers, cette entente sera examinée par le gouvernement. Le NPD doute cependant de la volonté des conservateurs de procéder à un examen approfondi de cette offre d’achat ».

Le NPD exige depuis longtemps l’adoption de mesures législatives afin de rendre les examens relatifs aux investissements étrangers plus transparents et de les soumettre aux mécanismes de reddition de comptes. 

« Alors que le nombre d’acquisitions de compagnies canadiennes par des intérêts étrangers ne cessent d’augmenter, le bilan conservateur n’est pas reluisant », a affirmé Mme LeBlanc. « Non seulement ils n’ont pas respecté leur promesse de révision de la Loi sur Investissement Canada, mais en plus ils ont refusé de les examiner de manière plus ouverte et plus transparente » 

Le NPD a également soulevé des préoccupations en ce qui a trait à la nature des engagements pris par la China National Offshore Oil Corporation relativement à la protection des emplois, aux bénéfices apportés aux collectivités locales et à la consultation avec les peuples des Premières Nations concernés. 

« Il n’y a aucun engagement ferme relatif à la protection de l’environnement », a affirmé le porte-parole néo-démocrate en matière d’énergie et de ressources naturelles, Peter Julian (Burnaby-New Westminster). « Par ailleurs, nous avons trop souvent été témoins d’entreprises étrangères ne respectant pas leurs garanties fournies au Canadiens en matière de protection des emplois et ce, sans que les conservateurs n’appliquent les pénalités prévues. Nous devons obtenir des garanties afin que les investissements étrangers puissent bénéficier aux collectivités et que les ressources canadiennes soient exploitées de façon durable ».

 

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Marc-André Viau, attaché de presse principal du caucus, 613-295-9228 ou Marc-Andre.Viau@parl.gc.ca