NEWS ~ STOP DIVERTING GREEN MONEY TO OIL COMPANIES: NDP / NPD : CESSONS DE DÉTOURNER LES FONDS DESTINÉS AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES VERS LES COMPAGNIES PÉTROLIÈRES

FOR IMMEDIATE RELEASE

JUNE 22, 2012

 

STOP DIVERTING GREEN MONEY TO OIL COMPANIES: NDP

OTTAWA –The Harper Government’s funding of environmental projects is coming under more criticism today with new allegations that money from the ecoEnergy program is being diverted from funding green technologies to oil sands research and development.

“Only the Harper government would have the gall to take money away from sustainable energy alternatives and put it into more subsidies for the oil sands,” said New Democrat Natural Resources and Energy critic Peter Julian (Burnaby-New Westminster).  “This fund was supposed to be used to help Canada develop real alternatives to carbon and pollution heavy energy sources. It’s sad to see it become just another oil industry slush fund.”

The ecoEnergy Innovation Initiative is a program created in 2011 aimed at greening Canada's energy consumption. Unfortunately, like other environmental programs it has been mismanaged by the Conservative government. Previous reports revealed that the Green Infrastructure Fund has spent only a quarter of its funding and has allocated money for green project to a gas pipeline and even to support Infrastructure Canada's offices. 

“The Harper government has no interest in developing new and green energy sources for Canada,” said Jamie Nicholls deputy Natural Resources and Energy critic.  “This is an irresponsible decision that means Canada’s sustainable energy industry will be playing catch up to the rest of the world for years to come.”

 

-30-

 

For more information, please contact:

Jesse Brady, Press Secretary, 613-720-6400, or jesse.brady@parl.gc.ca

 

****

 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

22 JUIN 2012

 

 

NPD : CESSONS DE DÉTOURNER LES FONDS DESTINÉS AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES VERS LES COMPAGNIES PÉTROLIÈRES

OTTAWA – Le financement octroyé par le gouvernement Harper pour les projets environnementaux est à nouveau critiqué aujourd’hui alors que de nouvelles allégations dévoilées démontrent que des fonds du programme écoÉNERGIE destinés aux technologies vertes seraient redirigés vers le développement et la recherche pour les sables bitumineux.

« Seul le gouvernement de Stephen Harper aurait le culot de priver les solutions de rechange en matière d’énergie renouvelable du financement qui leur était dédié afin de l’investir sous forme de subventions additionnelles pour les sables bitumineux, a déclaré le porte-parole néo-démocrate en matière d’énergie et de ressources naturelles, Peter Julian (Burnaby-New Westminster). Les fonds devaient être utilisés pour aider le Canada à développer de véritables solutions de rechange aux sources d’énergie polluantes et émettrices de carbone. Il est triste de constater que ces fonds ne sont devenus qu’une autre caisse occulte pour l’industrie pétrolière. »   

L’Initiative écoÉNERGIE sur l’innovation est un programme créé en 2011 avec l’objectif de diminuer l’empreinte écologique de la consommation énergétique au Canada. Malheureusement, ce programme fait partie d’une longue liste de projets qui ont été mal gérés par le gouvernement conservateur. Des rapports antérieurs révèlent que le Fond pour l’infrastructure verte a dépensé seulement un quart de ses fonds et que de l’argent initialement prévu pour des projets verts a été redirigé pour un oléoduc, ainsi que pour soutenir les bureaux d’Infrastructure Canada.

« Le gouvernement de Stephen Harper n’a aucun intérêt dans le développement de nouvelles sources d’énergie plus propres pour le Canada, a ajouté Jamie Nicholls, porte-parole adjoint en matière d’énergie et de ressources naturelles. C’est une décision irresponsable qui signifie que l’industrie canadienne des énergies renouvelables aura beaucoup de retard à rattraper par rapport au reste du monde au cours des années à venir. » 

 

-30-

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Jesse Brady, attaché de presse, 613-720-6400, ou jesse.brady@parl.gc.ca