NEWS: NDP SUCCEEDS IN PUSHING FOR HEARINGS ON 2 4-D PESTICIDES

NDP SUCCEEDS IN PUSHING FOR HEARINGS ON 2 4-D PESTICIDES

OTTAWA – On Tuesday, the International Trade Committee passed a New Democrat motion calling for hearings on a trade dispute over Quebec’s province wide cosmetic pesticide ban. The motion, tabled by New Democrat’s International Trade Critic Peter Julian, will allow the committee to look into the NAFTA Chapter 11 challenge by Dow Agro Sciences against Quebec’s ban of lawn and garden pesticides.

“NAFTA’s Chapter 11 provisions have been criticised as shutting down democratic governments and Dow’s challenge is clearly a case in point,” said Julian. “The province of Quebec, with broad support from the population, banned toxic pesticides and now a major chemical company is trying to use Chapter 11 to shake the government down and get compensation for products that clearly have profound health effects. This issue must be brought in the public domain.”

Dow Agro Sciences in suing the federal government for loss of profits which would occur as a result of this pesticide ban. Dow filled a $2 million notice of action last under Chapter 11 of NAFTA last August.

Currently, there are approximately 1,000 commercial pesticide products for sale in Canada that cannot be sold in other nations because of health and environmental concerns.

Julian’s motion was amended at committee to include discussion of another Chapter 11 case regarding the seizure of Abitibi Bowater assets by the Newfoundland government.

**************************************************************

LE NPD RÉUSSIT À OBTENIR DES AUDIENCES SUR LES PESTICIDES 2 4-D

OTTAWA – Mardi, le Comité du commerce international a adopté une motion du NPD demandant la tenue d’audiences concernant un conflit commercial issue de l’interdiction au Québec de l’usage de pesticides à des fins esthétiques. La motion, déposée par le porte-parole du NPD en matière de commerce international, Peter Julian, permettra au Comité d’examiner le recours au Chapitre 11 de l’ALENA par Dow Agro Sciences pour contester l’interdiction de l’utilisation de ces pesticides dans les pelouses et les jardins au Québec.

« La disposition du Chapitre 11 de l’ALENA a été dénoncée comme étant une forme de bâillonnement des gouvernements démocratiques, et ce recours par Dow est un excellent exemple, a déclaré M. Julian. Le gouvernement du Québec, avec le soutien d’une grande partie de la population, a interdit l’utilisation de pesticides toxiques, mais voilà qu’un important fabricant de produits chimiques tente de se prévaloir des dispositions du Chapitre 11 pour obliger le gouvernement à l’indemniser pour des produits qui sont manifestement nocifs pour la santé. La question doit être débattue publiquement. »

Dow Agro Sciences poursuit le gouvernement fédéral pour la perte de bénéfices qu’entraînerait cette interdiction. En août dernier, l’entreprise a déposé un avis d’action de deux millions de dollars aux termes du Chapitre 11 de l’ALENA.

Un millier environ de pesticides commerciaux actuellement en vente au Canada sont frappés d’interdiction dans d’autres pays à cause de leur impact sur la santé et l’environnement.

Le Comité a modifié la motion de M. Julian en y incluant une autre contestation déposée en vertu du Chapitre 11 concernant la saisie des avoirs d’Abitibi Bowater par le gouvernement de Terre-Neuve.