NEWS: NDP SLAMS SUMMIT SECRECY

Documents reveal hidden aggressive SPP agenda

OTTAWA – The NDP today criticised the Harper Conservatives’ handling of the North American leaders’ Montebello summit for being dogged by ‘secrecy, missed opportunities and insults’ by the prime minister.

Documents obtained by the NDP through access-to-information reveal the so-called “wide-ranging” and “dense” agenda of the Security and Prosperity Partnership (SPP) contained discussions of energy integration and the harmonization of standards. Much of the document was censored by the government, including information on energy security and smart and secure borders.

“Clearly, this document shows that the SPP agenda is not about security and prosperity,” said NDP International Trade critic, Peter Julian (Burnaby-New Westminster). “The SPP’s agenda goes way beyond facilitating transportation across the border, or developing an effective pandemic protection strategy. The 30 CEOs who joined the leaders in closed-door meetings are driving their big business priorities through the SPP agenda. Their recommendations call for nothing less than the steady erosion of Canada’s sovereignty and the quality of life for Canadians.”

NDP MP Paul Dewar (Ottawa Centre) added, “Mr. Harper has also failed to assert Canadian sovereignty and there is a real threat our Arctic will be claimed by other countries. The prime minister should have used this Leader’s Summit to show real leadership and put Canada back on top.”

NDP House Leader Libby Davies (Vancouver East) joined the thousands of protesters in Montebello yesterday and was extremely disappointed by the prime minister’s dismissal of the dissenting voices.

“Yesterday, the prime minister disgraced his office and insulted ordinary Canadians. He should apologize to the peaceful activists that attended protests at the summit, in Ottawa and nationwide, and he must realize that those Canadians who are raising their voices with concern should not be belittled or ignored.”

The NDP is the only caucus in the House of Commons opposing the Liberal-Conservative SPP agenda.

***************************************************************************

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
LE 21 AOÛT 2007

LE NPD DÉNONCE LE CARACTÈRE SECRET DU SOMMET
Des documents révèlent le programme caché et agressif du PSP

OTTAWA – Aujourd’hui, le NPD a fustigé les conservateurs pour la façon dont ils s’y sont pris avec le sommet des leaders nord-américains qui s’est tenu à Montebello, affirmant que le sommet était empoisonné de « secret, d’occasions ratées et d’insultes » de la part du premier ministre.

Des documents obtenus par le NPD grâce à l’accès à l’information révèlent que le soi-disant « vaste » et « divers » programme du Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP) comprenait des discussions sur l’intégration de l’énergie et l’harmonisation des normes. Une grande partie du document était censurée par le gouvernement, y compris des informations concernant la sécurité énergétique et des frontières intelligentes et sécuritaires.

« Manifestement, ce document démontre que le programme du PSP n’est pas axé sur la sécurité et la prospérité, a dit le critique du NPD en matière de commerce international, Peter Julian (Burnaby-New Westminster). Le programme du PSP va au-delà des stratégies pour faciliter le transport à la frontière ou pour développer une stratégie efficace pour prévenir les pandémies. Les 30 PDG qui ont accompagné les leaders lors des réunions à huis clos imposent leurs propres priorités, soit celles des grandes entreprises, par le biais du PSP. Ils ne recommandent rien de moins que l’érosion de la souveraineté canadienne et de la qualité de vie de tous les Canadiens. »

Le député du NPD Paul Dewar (Ottawa-Centre) a ajouté : « M. Harper a aussi manqué à son devoir d’affirmer la souveraineté canadienne, alors que d’autres pays essaient de s’approprier notre Arctique. Le premier ministre aurait dû utiliser ce sommet des leaders pour faire preuve de vrai leadership, pour aider le Canada à redevenir un chef de file. »

La leader en Chambre du NPD, Libby Davies (Vancouver-Est), s’est jointe aux milliers de manifestants à Montebello hier. Elle s’est dite très déçue que le premier ministre ne prenne pas les voix dissidentes au sérieux.

« Hier, le premier ministre a déshonoré son poste et insulté l’ensemble des Canadiens. Il devrait s’excuser aux manifestants pacifiques qui ont assisté aux manifestations au sommet, à Ottawa et partout au pays. Il faut qu’il comprenne que les Canadiens qui expriment leurs inquiétudes n’ont pas à être rabaisser ni mis de côté. »

Le NPD est le seul caucus à la Chambre des communes qui s’oppose au programme libéral-conservateur du PSP.