NEWS ~ NDP RELEASES DISSENTING REPORT ON PIPELINES AND REFINING CAPACITY - LE NPD DÉPOSE UN RAPPORT DISSIDENT SUR LES OLÉODUCS ET LA CAPACITÉ DE RAFFINAGE

FOR IMMEDIATE RELEASE

MAY 2, 2012

 

NDP RELEASES DISSENTING REPORT ON PIPELINES AND REFINING CAPACITY

 

OTTAWA – New Democrats strongly criticized the majority report of the Standing Committee on Natural Resources tabled today in parliament calling it a whitewash which simply echoes the Conservative’s unbalanced oil extraction policy that doesn’t take into account the damage to Canada’s environment and economy.

“The Conservatives want to fast-track pipelines and strip away environmental protections with no regard for the consequences to our environment or economy” said New Democrat Energy and Natural Resources critic Peter Julian (Burnaby – New Westminster). “The report recommendations clearly put private interests ahead of Canadians’ interests, focusing on increasing raw oil exports, with little consideration given to domestic value-added jobs and the supply of either renewable or non-renewable energy resources.”

The number of Canadian refineries has plummeted from 44 to 19 in the last 50 years, while export of raw bitumen that could be further refined within Canada has increased dramatically.

Today Canadian refineries produce 400,000 fewer barrels of refined products per day than they did in the early 1980s and employ 10,000 fewer people than they did in 1989. In spite of these facts, the majority report promotes raw export pipelines and includes no vision for Canada’s energy future.

“The NDP’s dissenting report prioritizes the need for a Canadian energy strategy that focuses on protecting high quality, long term jobs in the refining sector, and the need to ensure sustainable and responsible resource development through a robust environmental assessment process” said NDP MP Kennedy Stewart (Burnaby – Douglas).

 

-30-

For more information, please contact:

Jesse Brady, Press Secretary, 613-720-6400 or jesse.brady@parl.gc.ca

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

2 MAI 2012

 

LE NPD DÉPOSE UN RAPPORT DISSIDENT SUR LES OLÉODUCS ET LA CAPACITÉ DE RAFFINAGE

OTTAWA – Les néo-démocrates sont en profond désaccord avec le rapport que le Comité permanent des ressources naturelles a déposé aujourd’hui au Parlement.

Le NPD considère que le rapport reflète le parti pris des conservateurs pour l’exploitation des sables bitumineux sans tenir compte des conséquences pour notre environnement et notre économie.

« Ce gouvernement veut accélérer le développement des oléoducs et réduire les mesures de protection environnementale sans égard aux conséquences pour notre environnement et notre économie », a déclaré le porte-parole du NPD en matière d'énergie et de ressources naturelles, Peter Julian (Burnaby – New Westminster).

« Les recommandations contenues dans le rapport des conservateurs font passer les intérêts des entreprises privées avant ceux des Canadiens, en mettant l’accent sur l’augmentation des exportations de bitume brut, sans égard ou presque à la création d’emplois à valeur ajoutée au Canada et à l’approvisionnement en énergie renouvelable et non renouvelable. » 

Le nombre de raffineries canadiennes a chuté, passant de 44 à 19 au cours des 50 dernières années, alors que les exportations de bitume brut ont connu une hausse spectaculaire. Or, une plus grosse proportion de cette ressource pourrait être raffinée au Canada.

Actuellement, les raffineries canadiennes produisent 400 000 barils par jour de moins qu’au début des années 1980. Elles emploient 10 000 personnes de moins qu’en 1989. Les conservateurs font malgré tout la promotion du développement d’oléoducs pour l’exportation de bitume brut et ne présentent aucune vision pour l’avenir énergétique du Canada.   

« Le rapport dissident publié par le NPD met l’accent sur la nécessité d’élaborer une stratégie énergétique canadienne axée sur la protection des emplois de qualité et à long terme dans le secteur du raffinage et sur le besoin de garantir le développement responsable et durable des ressources naturelles par le biais d’un processus d’évaluation environnementale solide », a ajouté le député du NPD Kennedy Stewart (Burnaby – Douglas).

 

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:

Jesse Brady, attaché de presse, 613-720-6400 ou jesse.brady@parl.gc.ca