NEWS: NDP JOINS FORCES WITH U.S. AND MEXICAN LEGISLATORS TO STOP SPP

(message en français suit...)

OTTAWA – NDP International Trade Critic Peter Julian (Burnaby-New Westminster) announced that he had successful discussions with partners in the U.S. Congress and the Mexican Congress while in Washington, DC, last week. Julian was joined by U.S. Congresswoman Marcy Kaptur (Democrat, Ohio) and the Honourable Yeidckol Polevnsky (senator for Mexico State and vice-president of the Mexican Senate).

These elected representatives have agreed to file simultaneous legislative Motions to stop further implementation of the so-called Security and Prosperity Partnership (SPP) process, imposed undemocratically on our three nations, and to open up the process that has taken place behind closed doors to instead have a transparent review and scrutiny within their respective legislatures.

“This is an important step forward,” Julian said. “The NDP has been campaigning across Canada to expose and to stop the SPP. We’ve held over 20 public forums in more than twenty cities and a dozen more are being planned for the spring of 2008. These forums have been held to speak out on the grave concerns surrounding the SPP and to help ensure that Canadians from coast to coast to coast get informed and have their say. This trinational initiative with colleagues from the U.S. and Mexico takes us to a new stage in our fight to stop the SPP.”

Julian was in Washington, DC, last week for a conference held on March 5th at the Carnegie Endowment for International Peace, which took a critical look at how NAFTA has impacted North America. The SPP discussions were part of a comprehensive dialogue between legislators, civil society and the trade movement, to overhaul and renegotiate NAFTA and to assess the impacts of bilateral trade deals currently negotiated with Colombia.

The legislators from Canada, the U.S. and Mexico also agreed to launch a Task Force to push for renegotiating the North American Free Trade Agreement (NAFTA), in order to achieve a fair trade policy. The Task Force on Renegotiating NAFTA, is chaired by NDP Trade Critic, Peter Julian (Burnaby-New Westminster), U.S. Congresswoman Marcy Kaptur (D-Ohio), the Honourable Yeidckol Polevnsky (Senator for Mexico State and Vice-president of the Mexican Senate), and the Honourable Victor Quintana (Deputy of the State of Chihuahua, Mexico), with support from their respective political parties. Members of the Task Force undertake to promote within their respective legislatures the renegotiation of NAFTA.

Julian also held a joint press conference on March 6, 2008 in Washington, DC, with U.S. Representatives Marcy Kaptur (D-OH) and Mike Michaud (D-ME), announcing that they will work together to defeat the Colombia Free Trade Agreement in Canada and the U.S.

***************************************************************************

DES LÉGISLATEURS CANADIENS, AMÉRICAINS ET MEXICAINS METTENT EN COMMUN LEURS EFFORTS POUR STOPPER LE PSP

OTTAWA – Le porte-parole du NPD en matière de commerce international, Peter Julian, député (Burnaby–New Westminster), a annoncé qu’il avait tenu des discussions fructueuses avec des collègues des congrès américain et mexicain à Washington la semaine dernière. Julian est appuyé dans ses efforts par la députée au Congrès américain Marcy Kaptur (D-Ohio) et l’honorable Yeidckol Polevnsky (sénatrice de l’État de Mexico et vice-présidente du Sénat mexicain).

Ces élus ont convenu de présenter simultanément des motions législatives en vue d’arrêter la mise en œuvre de ce qu’il est convenu d’appeler le processus du Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP), imposé de façon antidémocratique à nos trois pays, et de transformer le déroulement de cette activité derrière des portes closes en un examen ouvert et transparent au sein de leurs assemblées législatives respectives.

« Il s’agit d’un pas en avant important, a dit Julian. Le NPD mène une campagne acharnée au Canada pour dénoncer et stopper le PSP. Nous avons tenu plus de 20 forums publics dans plus de 20 villes et nous prévoyons en organiser une douzaine d’autres au printemps 2008. Grâce à ces forums, les graves préoccupations entourant le PSP peuvent être exprimées et les Canadiens d’un océan à l’autre sont mieux renseignés et ont voix au chapitre. Cette initiative trinationale avec des collègues américains et mexicains marque le coup d’envoi d’une nouvelle étape de notre lutte en vue de mettre un terme au PSP. »

Julian se trouvait à Washington, DC, la semaine dernière pour participer à une conférence qui a eu lieu le 5 mars 2008 à la Fondation Carnegie pour la paix internationale et au cours de laquelle on a critiqué les répercussions de l’ALENA sur la région de l’Amérique du Nord. Les discussions entourant le PSP s’inscrivaient dans un dialogue de vaste portée entre les législateurs, la société civile et les intervenants du secteur commercial en vue de réviser et de renégocier l’ALENA, ainsi que d’évaluer les impacts des accords commerciaux bilatéraux actuellement négociés avec la Colombie.

Les législateurs du Canada, des États-Unis et du Mexique ont également convenu de mettre sur pied un groupe de travail chargé de renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), lequel sera présidé par le porte-parole du NPD en matière de commerce, Peter Julian (Burnaby–New Westminster), la députée au Congrès américain Marcy Kaptur (D-Ohio), l’honorable Yeidckol Polevnsky (sénatrice de l’État de Mexico et vice-présidente du Sénat mexicain) et l’honorable Victor Quintana (député de l’État de Chihuahua, Mexique), avec l’appui de leurs partis politiques respectifs. Les membres du groupe s’engagent à promouvoir la renégociation de l’ALENA au sein de leurs assemblées législatives respectives.

Le porte-parole du NPD en matière de commerce international a aussi tenu une conférence de presse conjointe hier avec les représentants américains Marcy Kaptur (D-Ohio) et Mike Michaud (D-ME) pour annoncer qu’ils travailleront de concert afin de faire échouer l’Accord de libre-échange avec la Colombie au Canada et aux États-Unis.