NEWS ~ CONSERVATIVES TRYING TO SILENCE CRITICS OF CANADA-COLOMBIA FTA, SAY NEW DEMOCRATS - LES CONSERVATEURS ESSAIENT DE FAIRE TAIRE LES CRITIQUES DE L’ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE ENTRE LE CANADA ET LA COLOMBIE, SELON LE NPD

CONSERVATIVES TRYING TO SILENCE CRITICS OF CANADA-COLOMBIA FTA, SAY NEW DEMOCRATS
Conservative and Liberals don’t want to talk about Uribe family links to brutal killings

OTTAWA- New Democrat International Trade Critic Peter Julian (Burnaby-New Westminster) lambasted the Conservative government for failing to address serious allegations that the President of Colombia is connected to brutal paramilitary slayings in Colombia.

“Here we have revelations in the Washington Post that President Uribe’s family has been directly involved in the brutal murders of innocent people in Colombia,” said Julian. “Yet the response of the Conservative government has been to completely shut out key witnesses from the trade hearings and to not provide them an important opportunity to share their firsthand experiences. This is a betrayal of fundamental democratic principles.”

The Conservatives are attempting to shut down Trade Committee hearings on Bill C-2 that would involve human rights activists and Colombian community leaders who could bring forward compelling evidence of the ongoing human rights violations in Colombia.

On Tuesday, Parliamentary Secretary to the Minister of International Trade Gerald Keddy moved three closure motions on Bill C-2, all of which would be debated in a closed-door meeting Thursday, thereby avoiding media and public scrutiny. If passed, the motions would end witness testimony, including key witnesses from Colombia that have already confirmed their availability. The motions would also drastically curtail clause by clause consideration of the bill.

“Where is Michael Ignatieff in all of this? The man with questionable views on torture is supporting these Conservative attempts to ignore witnesses and force a bill through committee that rewards a regime for human rights and environmental rights violations.”

- 30 -

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
LE 26 MAI 2010

LES CONSERVATEURS ESSAIENT DE FAIRE TAIRE LES CRITIQUES DE L’ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE ENTRE LE CANADA ET LA COLOMBIE, SELON LE NPD
Motus et bouche cousue pour les conservateurs et les libéraux quant aux liens de la famille Uribe dans les violents assassinats

OTTAWA- Peter Julian (Burnaby-New Westminster), porte-parole du NPD en matière de commerce international, a fustigé le gouvernement conservateur pour ne pas avoir réussi à traiter les allégations comme quoi le président de la Colombie est lié aux violents assassinats paramilitaires en Colombie.

« Nous avons ici des révélations dans le Washington Post comme quoi la famille du président Uribe est directement liée aux violents assassinats d’innocents citoyens en Colombie », a expliqué M. Julian. « Mais le gouvernement conservateur a plutôt décidé de faire taire les témoins-clés des audiences du comité du Commerce et ne pas leur donner l’importante occasion de partager eux-mêmes leurs expériences. C’est un parjure des principes démocratiques fondamentaux. »

Les conservateurs essaient de mettre un terme aux audiences du comité du Commerce sur le projet de loi C-2 qui impliqueraient des militants des droits de la personne et des chefs de file dans la collectivité colombienne, qui présenteraient des preuves incontestables du viol continu des droits de la personne en Colombie.

Mardi, le secrétaire parlementaire du ministre du Commerce international Gerald Keddy a déplacé trois motions de clôture sur le projet de loi C-2, qui feront toutes l’objet d’un débat lors d’une rencontre à huit clos ce jeudi, évitant ainsi l’attention des médias et du public. Si ces motions sont adoptées, elles interrompront les témoignages des témoins, notamment des témoins-clés de la Colombie qui ont déjà confirmé leur disponibilité. Les motions réduiront aussi considérablement l’étude article par article du projet de loi.

« Où est Michael Ignatieff dans tout ça? L’homme aux visions douteuses sur la torture appuie le gouvernement conservateur qui essaie d’ignorer les témoins et de forcer un projet de loi en comité qui récompense un régime de violation des droits de la personne et de l’environnement. »