NEW DEMOCRATS CELEBRATES VICTORY OVER SPP ~ LE NPD CÉLÈBRE SA VICTOIRE SUR LE PSP

FOR IMMEDIATE RELEASE
OCTOBER 1, 2009

NEW DEMOCRATS CELEBRATES VICTORY OVER SPP
“Continued vigilance is necessary to stop similar attacks on Sovereignty”

OTTAWA – Peter Julian International Trade Critic for the New Democrats celebrated today the quiet cancellation of the Security and Prosperity Partnership (SPP) initiative.

“This victory is the result of the active and sustained efforts across the country, and across North America, of Canadian, Mexican and American activists from the labour movement, civil society, progressive legislators and all those concerned and committed to build a better quality of life in our Canada and throughout North America”, said Julian

The SPP was not part of the discussion at the last North American Leaders’ Summit. The official SPP Website in the US is no longer active and has become an archive of SPP documents.

In March 2005, the Martin Liberal Government committed Canada to a “Security and Prosperity Partnership” with the United States and Mexico. The SPP agenda covered over 300 policy areas, including pesticide use, food safety and air safety, as well as matters involving the central control from Washington over Canadian national security and energy resources.

“The SPP lowered standards in a broad range of areas that impact every facet of our lives, including Canada’s existence as a sovereign country. It undermined the abilities of democratic governments to make decisions in the best interest of its people”, said Julian “We all know that The Canadian Council of Chief Executives and other big business advocates will continue the drive to push similar agendas on Canadians. We will carry on monitoring and advocating to stop those agendas”.

The New Democrats conducted a national “STOP SPP” public tour in cooperation with allied groups and concerned citizens and involved most of the MPs from the New Democrat caucus. The tour took Julian to nearly 30 cities to help inform Canadians about the realities of the SPP agenda and its serious implications for Canada. Thousands of Canadians attended these events and signed “STOP SPP” petitions.

The New Democrat STOP SPP campaign will have its final event tonight on Parliament Hill in Ottawa at 7:15PM. Julian, is hosting the launch of the national tour of You, me and the SPP: Trading Democracy for Corporate Rule (by Filmmaker Paul Manly) and will include a panel with some of the key civil society representatives fighting against the SPP including Maude Barlow (Council of Canadians), Teresa Healy (Senior Researcher, Canadian Labour Congress), Bruce Campbell (Executive Director, Canadian Centre for Policy Alternatives) and Louise Casselman (Common Frontiers).

-30 -

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
LE 1ER OCTOBRE 2009

LE NPD CÉLÈBRE SA VICTOIRE SUR LE PSP
« Nous devons rester vigilants pour éviter d’autres atteintes à notre souveraineté »

OTTAWA – Peter Julian, porte-parole du NPD en matière de commerce international, a célébré aujourd’hui l’annulation discrète du Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP).

« Nous célébrons cette victoire grâce aux efforts actifs et soutenus de militants de la société civile, des syndicats et des législateurs progressifs de partout au pays et en Amérique du Nord et de tous ceux qui se sont engagés à ce que le Canada et l’Amérique du Nord aient une meilleure qualité de vie. », a affirmé M. Julian.

Le PSP ne faisait pas partie des discussions lors du dernier Sommet des leaders nord-américains. Le site Web officiel du PSP aux États-Unis n’est plus en activité et sert maintenant d’archives pour les documents du PSP.

Au mois de mars 2005, le gouvernement libéral de Paul Martin s’était engagé à un « Partenariat pour la sécurité et la prospérité » avec les États-Unis et le Mexique. Le partenariat couvrait 300 champs de compétences, incluant l’utilisation de pesticides, la sécurité des aliments et du trafic aérien, et d’autres secteurs, dont la sécurité nationale et les ressources énergétiques du Canada qui étaient sous le contrôle de Washington.

« Le PSP réduisait les normes dans plusieurs secteurs qui ont une influence dans tous les aspects de notre vie, incluant l’existence du Canada en tant qu’État souverain. Il affaiblissait la capacité des gouvernements démocratiquement élus de prendre des décisions dans le meilleur intérêt de ses citoyens », a indiqué M. Julien. « Nous savons tous que le Conseil canadien des chefs d’entreprises et les autres défenseurs des grandes entreprises continueront de faire la promotion de ce genre de politiques. Nous continuerons d’être vigilants et de tout faire pour empêcher ces politiques d’être appliquées. »

Le NPD a effectué une tournée publique « Stopper le PSP » en collaboration avec plusieurs groupes alliés et citoyens concernés, en plus de mobiliser la plupart des députés du caucus néo-démocrate. À travers sa tournée, M. Julian a visité près de 30 villes pour informer les Canadiens du contenu du PSP et des conséquences pour le Canada. Des milliers de Canadiens ont participé à ces événements et ont signé la pétition « Stopper le PSP ».

La campagne « Stopper le PSP » du NPD tiendra son dernier événement ce soir sur la Colline du Parlement à Ottawa à 19 h 15. M. Julien sera l’hôte du lancement de la tournée « Vous, moi et le PSP : une démocratie pour le règne des corporations » (Traduction du titre You, me and the SPP: Trading Democracy for Corporate Rule) du cinéaste Paul Manly, et comprendra un panel de plusieurs représentants majeurs de la société civile, dont Maude Barlow (Conseil des Canadiens), Teresa Healy (Recherchiste principale, Conseil du travail du Canada), Bruce Campbell (Directeur général, Canadian Centre for Policy Alternatives) et Louise Casselman (Common Frontiers).

- 30 -