NEWS ~ Liberal and Conservatives defeat motion on human rights in Colombia / Libéraux et conservateurs rejettent la motion sur le respect des droits de la personne en Colombie

OTTAWA – Today, a New Democrat Motion calling on the government of Canada to express its concerns to the government of Colombia about the attempts to silence Colombian Senator Jorge Enrique Robledo was voted down by the Liberal and Conservative members of the Standing Committee on International Trade.

“Senator Robledo came before this committee and we have a moral responsibility to ensure that he is protected from malicious prosecution,” said New Democrat International Trade Critic Peter Julian (Burnaby-New Westminster), who presented the Motion.

The Motion came in reaction to recent allegations targeting Colombia Senator Jose Enrique Robledo of the Polo Democratico Alternativo. The targeting of Senator Robledo is yet another example of the systematic misuse of the judicial system by the government of Alvaro Uribe. The distortion of the Colombian judicial system is extensively referenced in a February 2009 report published by Human Rights First.

“The evidence in that report is compelling and supports the substance of my motion”, said Julian “Senator Robledo is a respected public figure who has been relentlessly exposing the corruption of Alvaro Uribe’s government in Colombia. The Liberals pretend to support human rights. They offer fawning support to the Uribe Regime. This is another example of the turn to the right under Michael Ignatieff’s leadership.”

***
OTTAWA – Aujourd’hui, une motion néo-démocrate demandant au gouvernement d’exprimer ses préoccupations à l’égard du gouvernement de la Colombie au sujet des tentatives déployées pour réduire au silence le sénateur colombien Jorge Enrique Robledo a été rejetée par les députés libéraux et conservateurs siégeant au Comité permanent du commerce international.

« Le sénateur Robledo s’est présenté devant le Comité et nous avons la responsabilité morale de le protéger contre les poursuites abusives », a déclaré le porte-parole en matière de commerce international, Peter Julian (Burnaby-New Westminster), qui a présenté la motion.

M. Julian a présenté la motion à la suite d’allégations ciblant le sénateur Jose Enrique Robledo du Polo Democratico Alternativo. Ce ciblage est encore un autre exemple du détournement systématique du système judiciaire par le gouvernement d’Alvaro Uribe. Dans un rapport publié en février 2009, Human Rights First fournit de multiples exemples de distorsion du système judiciaire en Colombie.

« Le rapport avance des preuves convaincantes et appuie le fond de ma motion, a affirmé M. Julian. Le sénateur Robledo est une personnalité publique respectée qui dénonce avec acharnement la corruption du gouvernement d’Alvaro Uribe en Colombie. Les libéraux prétendent appuyer les droits de la personne. Ils offrent un appui flagorneur au régime Uribe. C’est un autre exemple de leur virage à droite sous la direction de Michael Ignatieff.