NEWS ~ ADOPTIVE AND BIOLOGICAL PARENTS SHOULD RECEIVE SAME BENEFITS / LES PARENTS ADOPTIFS DEVRAIENT SE VOIR ACCORDER LES MÊMES AVANTAGES QUE LES PARENTS BIOLOGIQUES

ADOPTIVE AND BIOLOGICAL PARENTS SHOULD RECEIVE SAME BENEFITS

OTTAWA– Peter Julian (Burnaby-New Westminster) today introduced a Private Member’s Bill in the House of Commons, Bill C-413, An Act to amend the Employment Insurance Act and the Canada Labour Code (extension of benefit period for adoptive parents). The bill would amend the law to give adoptive parent the same number of weeks of leave from work as the biological parent of a new-born child.

“Adoption is an important and essential act in a compassionate and just society” said Julian. “This is a question of fairness, yes- adoptive parents deserve the full benefits of biological parents because their love and devotion to their children is equal to that of any parent- but it is also a question of taking a common sense step to make adoption a more supportive process.”

Under the current Employment Insurance program, adoptive parents are given 35 weeks of paid leave and a further 15 of unpaid leave afterwards. Under the law, biological parents are given both the first 35 weeks and the latter 15 as paid leave. The bill would install parity between adoptive and biological parents in this regard. Recent studies of adoptive parents have shown that many would have liked to have the 15 paid in order to help them better support their children.

“Adoptions in Canada are often expensive, lengthy and very stressful” stressed Julian. “Such changes to the EI system are worthwhile because we all have a duty to support and encourage adoption.”

***
LES PARENTS ADOPTIFS DEVRAIENT SE VOIR ACCORDER LES MÊMES AVANTAGES QUE LES PARENTS BIOLOGIQUES

Ottawa – Peter Julian (Burnaby-New Westminster) à déposé aujourd’hui à la Chambre un Projet de loi C-413, Loi modifiant la Loi sur l’assurance-emploi et le Code canadien du travail (prolongation de la période de prestations pour parents adoptifs). C- modifie la loi existante pour donner au parent adoptif le droit au même nombre de semaines de congé que la Loi sur l’assurance-emploi accorde au parent biologique d’un nouveau-né.

« L’adoption est un geste important et essentiel dans une société humaine et juste », a déclaré M. Julian. « Il s’agit d’une question d’équité à l’endroit des parents adoptifs. Ils méritent de recevoir tous les avantages offerts aux parents biologiques parce qu’ils portent le même amour et le même dévouement à leurs enfants que n’importe quel autre parent. C’est aussi une mesure de bon sens pour faciliter l’adoption.»

Le régime d’Assurance-emploi accorde aux parents adoptifs trente-cinq semaines de congé payées et, par la suite, quinze semaines de congé non payées. Or, les parents biologiques ont droit, en plus des trente-cinq premières semaines, à quinze semaines de congé payées supplémentaires. Ce projet de loi garantirait la parité de traitement aux parents adoptifs. Des études récentes sur les parents adoptifs ont révélé que bon nombre de ceux-ci souhaiteraient avoir les quinze semaines payées pour pouvoir mieux s’occuper de leurs enfants.

« L’adoption est souvent une démarche coûteuse, longue et très stressante », a souligné M. Julian. « Les modifications que nous proposons au régime d’Assurance-emploi en valent la peine parce qu’il est notre devoir d’encourager et de promouvoir l’adoption.»