IN THE NEWS ~ NEXEN DEAL NEEDS MORE SCRUTINY IN WAKE OF ALLEGATIONS / LE RACHAT DE NEXEN DOIT ÊTRE SCRUTÉ À LA LOUPE À LA LUMIÈRE DES NOUVELLES ACCUSATIONS

FOR IMMEDIATE RELEASE ~ JULY 31, 2012

NEXEN DEAL NEEDS MORE SCRUTINY IN WAKE OF ALLEGATIONS

With SEC filing insider trading complaint, Conservatives must allow public review of deal

OTTAWA – New Democrats are renewing their push for greater public scrutiny of the proposed buyout of Nexen by the state-owned China National Offshore Oil Corporation (CNOOC) after serious allegations of insider trading were raised by the United States Security and Exchange Commission (SEC) late last week.

“With the SEC filing complaints against Hong Kong based investors on Friday, we need a closer examination of this deal,” said Hélène LeBlanc NDP Industry Critic and MP for LaSalle—Émard. “Conservatives must agree to hold a thorough, transparent and public review of this takeover.”

Zhang Zhi Rong, one of the wealthiest men in China, along with other investors are alleged to have made $13-million through inside knowledge of the proposed buyout of Canadian company Nexen by the state owned CNOOC.

Zhang is chairman of Rongsheng Heavy Industries Group, which entered a strategic cooperation agreement with CNOOC in 2010.

“Allegations of insider trading are extremely serious and must be a wake-up call for the Conservatives. Now isn’t the time to sit back and rubber stamp this deal,” said NDP Natural Resources Critic Peter Julian (Burnaby—New Westminster). “Conservatives must show they are on the side of Canadians, not the company, and allow public hearings into this proposed $15.1 billion cash deal.”

New Democrats added that when it comes to protecting Canadian jobs and industry, they will continue to hold the Conservative government to account.

 -30-

For more information, please contact:

Marc-André Viau, Lead Caucus Press Secretary, 613-295-9228 or Marc-Andre.Viau@parl.gc.ca

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE ~ LE 31 JUILLET 2012

LE RACHAT DE NEXEN DOIT ÊTRE SCRUTÉ À LA LOUPE À LA LUMIÈRE DES NOUVELLES ACCUSATIONS

Les plaintes de délit d’initiés doivent inciter les conservateurs à procéder à un examen public de l’entente

OTTAWA – Le NPD renouvelle ses demandes pour un examen public complet de l’offre de d’achat de Nexen par la compagnie étatique China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), après que de sérieuses accusations de délit d’initiés aient été déposées par la commission américaine des valeurs mobilières vendredi dernier.

« À la lumière des accusations déposées contre des investisseurs basés à Hong Kong, nous devons absolument étudier cette entente de plus près », a expliqué Hélène LeBlanc, porte-parole du NPD en matière d’industrie et députée de LaSalle – Émard. « Les conservateurs doivent accepter de procéder à un examen complet, transparent et public de cette prise de contrôle par des intérêts étrangers ».

Zhang Zhi Rong, l’un des hommes les plus riches de la Chine, est accusé avec d’autres investisseurs d’avoir fait des profits de 13 millions $ en utilisant des informations privilégiées concernant la proposition de rachat de la compagnie canadienne Nexen par la compagnie étatique CNOOC.

M. Zhang est président du groupe Rongsheng Heavy Industries, qui a conclu une entente de coopération stratégique avec la CNOOC en 2010.

« Les accusations de délit d’initiés sont extrêmement sérieuses et devraient sonner l’alarme pour les conservateurs », a ajouté le porte-parole du NPD en matière de ressources naturelles, Peter Julian (Burnaby—New Westminster). « Ils ne doivent pas faire comme d’habitude et se fermer les yeux pour approuver aveuglément cette entente. Les conservateurs doivent démontrer qu’ils défendent les intérêts des Canadiens, et non ceux de la compagnie. Ils doivent procéder à un examen public de cette éventuelle entente de 15,1 milliards de dollars. » 

Lorsqu’il est question de protéger les emplois canadiens et l’industrie, le NPD forcera les conservateurs à assumer leurs responsabilités.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Marc-André Viau, attaché de presse principal du caucus, 613-295-9228 ou Marc-Andre.Viau@parl.gc.ca