CONSERVATIVES MUST USE EXTENSION FOR NEXEN TAKEOVER DECISION TO CONSULT CANADIANS

FOR IMMEDIATE RELEASE October 11, 2012

CONSERVATIVES MUST USE EXTENSION FOR NEXEN TAKEOVER DECISION TO CONSULT CANADIANS

Extension must be more than a public relations exercise and be used to really consult interested parties, urges NDP

OTTAWA – New Democrats welcome the Conservatives’ decision to extend the review period for the proposed takeover of Nexen by the state-owned CNOOC and call on the government to use this time for public consultations and to disclose the
consequences and benefits of this deal.

"There are still many unanswered questions and it’s the Conservatives’ job to respond to these questions before selling our resources to the highest bidder,” said NDP Energy & Natural Resources critic, Peter Julian. “The biggest question now is: are we going to have a genuinely transparent and complete study of the deal or is it going to be 30 more days of secrecy and political games?”

Announced in July, the $15.1 billion transaction raises many questions, including whether or not Chinese state owned CNOOC will protect jobs and keep the head office in Canada. It’s also unclear how Canada’s environmental standards will be enforced.

“I would hope that the Industry Minister uses these additional days to consult with experts, business people and workers who are concerned about the impacts of this
transaction,” said Industry critic Hélène LeBlanc. ”This is a critical sector
of our economy and Canadians have the right to know what they’re getting into.”

 

– 30 –

For more information, please contact: Marc-André Viau, Senior Caucus Press Secretary 613-295-9228 or marc-andre.viau@parl.gc.ca   

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 11 octobre 2012

LE GOUVERNEMENT A 30 JOURS POUR DÉMONTRER LES VERTUS DE LA TRANSACTION DE NEXEN AUX CANADIENS

Ce délai doit être autre chose qu’un exercice de relations publiques et servir à consulter véritablement le public, croit le NPD

OTTAWA – Le NPD accueille favorablement la décision des conservateurs de prolonger l’étude de la transaction qui permettrait à une société d’État chinoise de mettre la main sur Nexen et exige que ce délai supplémentaire serve à consulter les Canadiens et à les éclairer sur les conséquences de cette transaction.

« Il reste beaucoup de questions en suspens et c’est le devoir du gouvernement fédéral de répondre à ces questions avant de liquider nos ressources au plus offrant. Reste maintenant à voir si nous aurons droit à une étude transparente et exhaustive de la transaction, ou bien à 30 jours supplémentaires de secrets et de jeux de coulisses », indique le porte-parole en matière d'Énergie et de Ressources naturelles, Peter Julian.

Annoncée en juillet, la vente de Nexen pour 15,1 milliards de dollars à la chinoise CNOOC soulève plusieurs interrogations, notamment celle de la protection des emplois et du siège social au Canada, de même que les engagements qui seront pris pour s’assurer du respect  des normes environnementales.

« J’ose espérer que le ministre de l’Industrie profitera de ces 30 jours supplémentaires pour consulter des experts, des gens d’affaires et des travailleurs préoccupés par les impacts de cette transaction. Il s’agit d’un secteur névralgique de notre économie et les Canadiens ont le droit de savoir ce qui adviendra », ajoute la porte-parole en matière d’Industrie, Hélène LeBlanc.

 – 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : Marc-André Viau, attaché de presse principal du caucus, 613-295-9228 ou marc-andre.viau@parl.gc.ca