NEWS ~ TASK FORCE ON RENEGOTIATING NAFTA ENCOURAGED BY QUIET DEMISE OF THE SPP / L’ABANDON EN DOUCE DU PSP ENCOURAGE LE GROUPE DE TRAVAIL SUR LA RENÉGOCIATION DE L’ALENA

TASK FORCE ON RENEGOTIATING NAFTA ENCOURAGED BY QUIET DEMISE OF THE SPP

Washington, DC – The quiet cancellation this summer of the Security and Prosperity Partnership of North America (SPP) has encouraged the Canadian, American and Mexican co-chairs of The Task Force on Renegotiating NAFTA, New Democrat International Trade Critic Peter Julian (Burnaby-New Westminster); U.S. Congresswoman Marcy Kaptur (D-Ohio), Yeidckol Polevnsky, Mexican Senator with the Party of the Democratic Revolution (PRD) and Vice-President of the Mexican Senate; and Member of the Task Force, U.S. Congressman, Mike Michaud (D-Maine) to redouble their efforts on the NAFTA renegotiation.

The Task Force on Renegotiating NAFTA, comprised of legislators from Canada, Mexico and the U.S., was formulated in March 2008 in order to press for the renegotiation of NAFTA on a fair-trade model in all three of the national legislatures. These legislators are seeking a new fair-trade model for North America, based on social and economic justice within a framework of sustainable development. The Task Force has received support from legislators in all three parliaments.

“The SPP was another trade agreement based on a right-wing conservative economic philosophy which has led a poorer quality of life for the vast majority of citizens in North America. I am glad that working together in all three countries we were able to stop this initiative, but now we need to push even harder so that we can start building standards in North America that actually contribute to a better quality of life for all of its citizens. First among this is putting enforceable social, labour and environmental standards into NAFTA and removing the negative impacts of Chapter 11”, said Julian.

“Unfair trade agreements are draining jobs and the economic lifeblood of our nations. We must demand fair trade. We must aspire to fair trade among free people”, said Congresswoman Kaptur. “The evidence of three decades of failed trade policy is all around us. Our people are working harder each year, increasing their productivity yet their wages and purchasing power decline. The dollar isn't worth as much, while the trade deficit is growing. Health and pension benefits are disappearing. This is not a healthy recipe for democracy or economic growth.”

Senator Polevnsky stated that “the coordination between the national legislatures has been successful in thwarting the SPP, and will achieve success for broad-based NAFTA reform. NAFTA has been detrimental to all three countries, namely rural Mexico.”

“This task force has a tough job but we’re committed to the cause,” said Michaud. “We are working together, across national boundaries, to do what is best for our working men and women. I will continue my efforts here in the U.S. Congress, while at the same time working together with my colleagues in Canada and Mexico to build a better quality of life for all of our citizens,” stated Congressman Mike Michaud.

The legislators believe that it is time to chart a fair trade future for North America that fosters democratic governance, growing economies, rising social, environmental, labour standards
for all, and puts the interests of working people and the environment over those of global corporations.

The task force will continue its work and is looking to schedule a meeting early in 2010 of legislators from Canada, US and Mexico.

The Task Force on Renegotiating NAFTA is chaired by New Democrat Trade Critic Peter Julian (Burnaby-New Westminster); U.S. Congresswoman Marcy Kaptur (D-Ohio); and Yeidckol Polevnsky, Mexican Senator with the Party of the Democratic Revolution (PRD) and Vice-President of the Mexican Senate.

- 30 -

*************************
L’ABANDON EN DOUCE DU PSP ENCOURAGE LE GROUPE DE TRAVAIL SUR LA RENÉGOCIATION DE L’ALENA

Washington, DC. — Les coprésidents canadien, américain et mexicain du Groupe de travail sur la renégociation de l’ALENA, Peter Julian (Burnaby-New Westminster), porte-parole du NPD en matière de commerce international, Marcy Kaptur, membre démocrate du Congrès des États-Unis (D-Ohio), Yeidckol Polevnsky, membre du Parti de la révolution démocratique et vice-présidente du Sénat mexicain, ainsi que Mike Michaud, membre démocrate du Congrès des États-Unis (D-Maine) et membre du Groupe de travail, redoublent d’efforts en vue d’obtenir la renégociation de l’ALENA maintenant que le Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité (PSP) a été abandonné en douce l’été dernier.

Le Groupe de travail sur la renégociation de l’ALENA, qui est composé de législateurs du Canada, du Mexique et des États-Unis, a été formé en mars 2008 pour exiger qu’on renégocie l’ALENA dans les trois législatures nationales pour l’axer sur des pratiques commerciales équitables. Ces législateurs cherchent à faire adopter pour l’Amérique du Nord des règles commerciales équitables axées sur la justice sociale et économique dans un cadre privilégiant le développement durable. Le Groupe de travail jouit de l’appui de membres des trois législatures.

« Le PSP était avant tout une sorte de philosophie économique conservatrice de droite qui mettait le commerce au cœur de tout et qui a entraîné une baisse de la qualité de la vie pour la vaste majorité des citoyens d’Amérique du Nord. Je suis heureux qu’en travaillant ensemble dans les trois pays, nous soyons parvenus à arrêter cette initiative, mais maintenant, nous allons devoir travailler encore plus fort pour élaborer en Amérique du Nord des normes qui puissent contribuer à améliorer vraiment la qualité de vie de tous les citoyens du continent. Le premier pas dans cette direction consiste à intégrer à l’ALENA des normes sociales, ouvrières et environnementales applicables et à éliminer les incidences négatives du Chapitre 11 », a déclaré M. Julian.

« Des accords commerciaux injustes affaiblissent économiquement nos emplois, nos nations. Il faut insister pour que les règles commerciales soient équitables. Il faut aspirer à un commerce équitable entre gens libres », a renchéri la membre démocrate du Congrès des États-Unis, Marcy Kaptur. « Nous voyons partout autour de nous les conséquences de trois décennies d’une mauvaise politique commerciale. Chaque année, nos citoyens travaillent de plus en plus fort et deviennent de plus en plus productifs sans que leur salaire augmente moindrement et leur pouvoir d’achat s’érode constamment. Le dollar perd de sa valeur tandis que le déficit s’accentue. Ils y perdent leur santé et leurs prestations de retraite. Ce n'est pas comme cela qu’on bâtit une bonne recette démocratique ni une croissance économique. »

« La coordination entre nos trois législatures nationales nous a permis de faire dérailler le PSP et elle nous permettra de réformer en profondeur l’ALENA, qui a été néfaste à nos trois pays et surtout dans les régions rurales du Mexique », a déclaré la sénatrice Yeidckol Polevnsky.

« Ce Groupe de travail a du pain sur la planche, mais nous sommes dévoués à la cause », a souligné Mike Michaud, membre démocrate du Congrès des États-Unis. Nous travaillons ensemble, à travers les frontières nationales, pour faire ce qu’il a de mieux pour les hommes et les femmes qui travaillent. Je continuerai de travailler ardemment ici au Congrès des États-Unis tout en travaillant avec mes collègues canadien et mexicain pour créer une meilleure qualité de vie pour tous nos citoyens. », a précisé M. Michaud.

Les législateurs croient le moment venu d’élaborer des règles commerciales équitables pour qu’à l’avenir, le commerce nord-américain favorise la gouvernance démocratique, la croissance économique et l’amélioration des normes sociales, environnementales et ouvrières pour tous et qui fassent passer les intérêts des travailleurs et de l’environnement avant ceux des multinationales.

Le Groupe de travail va poursuivre ses efforts et envisage d’organiser, au début de 2010, une rencontre de législateurs du Canada, des É.-U. et du Mexique.

Le Groupe de travail sur la renégociation de l’ALENA est coprésidé par Peter Julian (Burnaby-New Westminster), porte-parole du NPD en matière de commerce, Marcy Kaptur, membre du Congrès des États-Unis (D-Ohio) et Yeidckol Polevnsky, membre du Parti de la révolution démocratique et vice-présidente du Sénat mexicain.

-30-