IN THE NEWS ~ Les couteaux volent bas entre le NPD et le Bloc

Les couteaux volent bas entre le NPD et le Bloc
Bellavance, Joël-Denis

LA PRESSE ~ POLITIQUE, Page: A14

Le Bloc québécois et le NPD se livrent une dure bataille dans Hochelaga en prévision de l'élection partielle qui aura lieu lundi dans ce bastion bloquiste depuis 1993.

La bataille est telle que les deux chefs, Gilles Duceppe et Jack Layton, s'en sont mêlés hier. M. Duceppe a accusé les néo-démocrates de faire preuve d'hypocrisie en tenant deux discours dans plusieurs dossiers, l'un pour plaire aux électeurs du Québec et l'autre pour satisfaire leurs militants des autres provinces.

M. Layton a pour sa part affirmé que le Bloc québécois ne dirige des flèches qu'à l'endroit du NPD durant cette élection partielle parce qu'il sait que le candidat néo-démocrate Jean-Claude Rocheleau talonne le bloquiste Daniel Paillé.

Le NPD a mis le feu aux poudres plus tôt cette semaine en installant une centaine d'affiches dans Hochelaga accusant M. Paillé d'avoir déjà travaillé pour le gouvernement Harper. L'affiche est en fait un immense chèque de 750 000$ à l'intention de M. Paillé portant le logo du Parti conservateur et la signature du premier ministre Stephen Harper.

Ce chèque vise à rappeler que M. Paillé a réalisé un mandat pour le gouvernement conservateur visant à examiner les pratiques d'Ottawa en matière de sondages.

Le Bloc québécois a contre-attaqué dans la nuit de mercredi à hier en mettant, sur ces mêmes affiches, des autocollants percutants accusant le NPD d'avoir contribué à faire adopter une loi des conservateurs, mercredi, qui a pour effet d'affaiblir le registre des armes à feu. Le tiers des députés néo-démocrates (12 en tout) ont voté en faveur du projet de loi controversé.

Lutte serrée

Le député néo-démocrate Peter Julian a mis son grain de sel avant la période de questions en faisant une longue déclaration aux Communes dénonçant le parcours de Daniel Paillé, notamment lorsqu'il était ministre dans le gouvernement de Jacques Parizeau.

Interrogé au sujet de la guerre entre son parti et le NPD, hier, Gilles Duceppe a affirmé que les néo-démocrates ont répandu des "faussetés" au sujet de son candidat-vedette.

Jack Layton a pour sa part soutenu que cela démontre que la bataille est serrée dans Hochelaga. "C'est une élection très importante. Des fois, il arrive qu'on ait des campagnes très vigoureuses et c'est ce qu'on a maintenant. Ça indique évidemment que le Bloc considère la victoire du NPD comme possible", a dit M. Layton.