IN THE NEWS ~ Flaherty et Mulcair croisent le fer

Flaherty et Mulcair croisent le fer
LA TRIBUNE (SHERBROOKE, QC), 28, 2012/05/12
L'ACADIE NOUVELLE, 13, 2012/05/12

Maria Babbage

   Le ministre des Finances, Jim Flaherty, soutient que le chef du Nouveau Parti démocratique, Thomas Mulcair, a tout faux en matière de sables bitumineux.

   M. Mulcair avait déclaré la semaine dernière, en entrevue en anglais à la radio de Radio-Canada, que les sables bitumineux sont responsables d'une inflation artificielle du huard canadien, en plus de faire du tort au secteur manufacturier du pays.

   Il a poursuivi en qualifiant le phénomène de maladie hollandaise, en référence aux Pays-Bas et au déclin du secteur manufacturier dans ce pays à la suite de la découverte de réserves de gaz naturel, dans les années 1960.

   Le ministre Flaherty a affirmé que la logique de M. Mulcair était décalée et n'avait aucun sens. Si le secteur manufacturier ne contribue pas autant que d'autres au produit intérieur brut du Canada, il profite néanmoins de la force du secteur des ressources grâce au principe de partage des richesses, a-t-il plaidé. M. Flaherty a ajouté que c'était le cas dans plusieurs pays occidentaux, même ceux ne possédant pas d'importantes ressources pétrolières et gazières.

   "Lorsque nous avons un solide secteur des ressources comme dans l'ouest du Canada, ainsi qu'à Terre-Neuve-et-Labrador, nous voyons les manufacturiers de partout au pays, y compris en Ontario, profiter de ces ressources", a dit le ministre.

   Il a aussi mentionné que ceux qui tentent de "diviser" le pays sur des enjeux de perspectives économiques ne rendaient pas service aux Canadiens.

   Pour le porte-parole néo-démocrate en matière de ressources naturelles Peter Julian, toutefois, c'est M. Flaherty qui divise les Canadiens. "La détérioration des emplois du secteur manufacturier est visible partout au pays et cela comprend la Colombie-Britannique et l'Alberta", a-t-il confié lors d'une entrevue accordée à Burnaby, en Colombie-Britannique.

   "Les conservateurs tentent de diviser les Canadiens sur un axe est-ouest. Cette détérioration des emplois manufacturiers et des postes à valeur ajoutée a lieu dans l'Ouest comme dans l'Est."

   Le ministre ne voit pas de quelle façon cela affecte les familles, a ajouté M. Julian.

   Environ un demi-million d'emplois dans ce secteur ont été éliminés sous le gouvernement conservateur. Le revenu des familles est en baisse et les nouveaux emplois paient, en moyenne, 10 000 $ de moins que ceux qui ont été perdus, a-t-il ajouté.

   M. Mulcair n'est cependant pas le seul à s'être attiré des reproches pour des commentaires sur les sables bitumineux; le premier ministre ontarien Dalton McGuinty s'est en effet mérité les foudres de l'Alberta, plus tôt cette année, lorsqu'il a dit préféré un dollar plus faible plutôt qu'un secteur gazier et pétrolier en croissance dans l'ouest du pays.