IN THE HOUSE ~ Statement by Peter Julian on International World Water Day / Déclaration de Peter Julian à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau

Statement by Peter Julian on International World Water Day
Liberals and Conservatives refuse to walk the talk on Canadian water rights

Today is International World Water Day, a time for Canadians to reflect on the important responsibilities we have, and on the need for our continuous vigilance and effective stewardship of our limited and vital fresh water resource.

To this end, today at the Standing Committee on International Trade (CIIT) I presented a Motion to reaffirm the importance of ensuring that water, in its natural state and as a public trust, is clearly excluded from Chapter 11 of the NAFTA lawsuits provisions that allow corporations to sue governments for decisions taken in the public interest.

I had brought forward the following Motion to continue to pressure the federal government to specifically exempt water from Chapter 11 ‘super-lawsuit’ provisions, particularly in light of the recent AbitibiBowater decision which has set a precedent for allowing foreign investors to claim proprietary rights to Canadian water resources.

“That the Standing Committee on International Trade recommend that Canada declare a reservation from Chapter 11 of the North American Free Trade Agreement (NAFTA) for all measures concerning water, including water in its natural state and as a public trust and that this be reported to the House.”

While the NDP motion was supported by the Bloc Québécois, I was deeply disappointed to see that the Liberals members of the CIIT joined their Conservative colleagues to defeat this motion.

Though Liberals and Conservatives members of the CIIT paid lip service to supporting our water resources as a public trust (while mistakenly believing that water is a non-issue under the NAFTA), you will see from the transcripts of today’s meeting that they used procedural arguments to get around their responsibility to stand up for Canada’s right to own and control water as a public trust and support our motion.

This is a tragic reversal of the Liberal Party’s historic stance. Under the leadership of Stéphane Dion, the Liberal Party stood behind exempting water from Chapter 11 provisions. In June of 2007, the NDP, Bloc and Liberals combined forces to set direction in the House of Commons and demanded a clear exemption of water from Chapter 11. This initiative was precisely to avoid the kinds of compensation and massive payouts that we have seen recently with the AbitibiBowater 130 million settlement. This massive payout, which was offered up partially for water rights, is an unprecedented abdication of our democratic right to steward water resources as a public resource.

The committee’s refusal to walk the talk and reaffirm the June 2007 decision of the House of Commons is a clear abdication of its responsibility and sets a clearly dangerous precedent which allows water to be thrown in as compensation for any public decision that is taken in the public interest and that corporations disagree with. A number of witnesses who came before the Standing Committee on International Trade have compellingly demonstrated the irresponsibility of the decision taken by the Harper government to compensate Abitibi Bowater for water rights.

Please contact Michael Ignatieff and Stephen Harper and let them know that you disagree with the decision taken by their members on the trade committee and that you believe that Canada’s water resources have to be clearly and explicitly protected from Chapter 11 of NAFTA.

Office of Prime Minister Harper
80 Wellington Street
Ottawa, ON K1A 0A2
Phone: 613.992.4211
Fax: 613-941-6900
E-mail: pm@pm.gc.ca

Michael Ignatieff, M.P.
Leader of the Opposition
Centre Block, Room 409S, House of Commons
Ottawa, ON K1A 0A6
Phone : (613) 995-9364
Fax : (613) 947-0310
Email : Ignatieff.M@parl.gc.ca

*******
Press release from March 17 - Communiqué de presse datant du 17 mars http://peterjulian.ndp.ca/Protect_Canada_Water_Public_Resource
*******

Déclaration de Peter Julian à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau
Libéraux et conservateurs refusent de passer à l’action sur la question des droits relatifs à l’eau

En cette Journée mondiale de l’eau, le moment est propice pour réfléchir aux importantes responsabilités que nous détenons, ainsi qu’à notre obligation de demeurer vigilant et de gérer efficacement nos ressources en eau potable essentielles, mais limitées.

Aujourd’hui, j’ai présenté au Comité permanent du commerce international une motion qui visait à réitérer l’importance de veiller à ce que l’eau, à son état naturel et comme fiducie publique, soit exclue de manière explicite des dispositions sur les poursuites du chapitre 11 de l’ALENA, qui autorisent les sociétés à poursuivre les gouvernements pour des décisions prises dans l’intérêt public.

J’ai présenté la motion suivante afin de continuer de faire pression sur le gouvernement fédéral pour qu’il exempte l’eau de manière explicite des dispositions en matière de « super poursuites » du chapitre 11, notamment dans le contexte de la récente décision concernant AbitibiBowater, qui a créé un précédent en permettant à des investisseurs étrangers de revendiquer des droits de propriété sur les ressources en eau potable du Canada.

« Que le Comité permanent du commerce international recommande que le Canada fasse valoir une réserve à l’égard du chapitre 11 de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) pour toutes les mesures touchant l’eau, y compris l’eau à son état naturel et comme fiducie publique, et qu’il soit fait rapport de cette motion à la Chambre. »

La motion du NPD a été appuyée par le Bloc Québécois, mais c’est avec une profonde déception que j’ai constaté que les libéraux siégeant au Comité se sont alliés aux conservateurs pour la défaire.

Les libéraux et les conservateurs siégeant au Comité se sont contentés d’exprimer leur appui à l’égard des ressources en eau comme fiducie publique (tout en croyant, à tort que, cette ressource n’est pas visée par l’ALENA), mais à la lecture des délibérations de la réunion d’aujourd’hui, on constate qu’ils ont invoqué des questions de procédure pour se dégager de leur responsabilité de défendre le droit du Canada de posséder et de contrôler l’eau en tant que fiducie publique et d’appuyer notre motion.

Quel tragique revirement du Parti libéral par rapport à sa position historique. Sous le leadership de Stéphane Dion, le Parti libéral était en faveur de l’exemption de l’eau des dispositions du chapitre 11. En juin 2007, le NPD, le Bloc et les libéraux avaient uni leurs forces pour fixer l’orientation de la Chambre des communes et demandé que l’eau soit exemptée explicitement du chapitre 11. On voulait ainsi éviter précisément les genres d’indemnisation massive comme celle de 130 millions de dollars versée à AbitibiBowater. Cette indemnisation, proposée en partie pour des droits relatifs à l’eau, constitue une abdication sans précédent de notre droit démocratique de régir nos eaux en tant que ressource publique.

Le refus du Comité d’agir pour réitérer la décision de juin 2007 de la Chambre des communes est une véritable abdication de notre responsabilité et établit un dangereux précédent selon lequel l’eau peut servir d’indemnité pour des décisions gouvernementales prises dans l’intérêt public, lorsque désapprouvées par les entreprises. Le Comité du commerce international a reçu plusieurs témoins qui ont démontré de manière convaincante l’irresponsabilité du gouvernement Harper dans sa décision d’indemniser AbitibiBowater pour des droits relatifs à l’eau.

Communiquez avec Michael Ignatieff et Stephen Harper, et faites leur savoir votre désaccord avec la décision prise par leurs députés au Comité du commerce international. Dites-leur que vous croyez que les ressources en eau du Canada doivent être exemptées de manière claire et explicite de l’application du chapitre 11 de l’ALENA.

Télécopie aux coordonnées suivantes :

Cabinet du Premier ministre Harper
80, rue Wellington
Ottawa (Ontario) K1A 0A2

Télécopieur : 613-941-6900
Téléphone: 613.992.4211
Courriel : pm@pm.gc.ca

L'hon Michael Ignatieff
Chambre des communes
Ottawa (Ontario) K1A 0A6

Édifice: Édifice du Centre
Pièce: 409S

Téléphone : (613) 995-9364
Télécopieur : (613) 947-0310
Courriel : Ignatieff.M@parl.gc.ca

Peter Julian, MP
Burnaby-New Westminster
NDP International Trade Critic ~ Porte parole du NPD en matière du commerce international