À LA UNE ~ Un nouvel organisme pourrait surveiller les dépenses des députés fédéraux

Presse Canadienne Presse Canadienne

 

OTTAWA _ Peter Julian, un député du Nouveau parti démocratique, est parvenu mardi soir à obtenir un consentement unanime pour la création d'un organisme indépendant qui pourra surveiller les dépenses de la Chambre des communes, y compris celles des députés.

Ce nouvel organisme remplacera le Bureau de régie interne, un comité multipartite responsable des orientations en matière financière et administrative à la Chambre des communes.

Selon M. Julian, l'idée est d'améliorer la transparence et de s'assurer que les députés n'aient plus la responsabilité de se surveiller eux-mêmes.

Toutefois, la proposition du député ne pourra pas se concrétiser avant le 14 avril 2014. La création d'un nouvel organisme de surveillance devra être examinée au cours d'audiences publiques impliquant le vérificateur général et le dirigeant principal des Finances de la Chambre des communes.

Dans un communiqué publié mardi, le NPD dit travailler sur cette question depuis plus d'un an. Selon M. Julian, "il est temps qu'un vrai débat ait lieu à ce sujet et que les jeux politiques cessent une fois pour toutes".

La semaine dernière, le NPD avait défait une résolution sur la question de transparence des dépenses présentée par les libéraux et appuyée par les conservateurs, affirmant qu'il ne s'agissait que d'un "coup publicitaire".

Les libéraux voulaient que le Bureau de régie interne affiche sur son site Web les frais de déplacement et de représentation des députés. Une telle mesure aurait été immédiate mais le NPD a refusé de donner son consentement à cette résolution.