A CALL TO HALT CANADA-COLOMBIA FREE TRADE AGREEMENT ~ REJET DE L'ACCORD DE LIBRE-ÉCHANGE CANADA-COLOMBIE

(Le français suit)

(Please scroll below this letter to view/download petitions. Merci)

Kill a Trade Unionist; Pay a Fine.

Dear Sisters and Brothers,

The Harper Government believes that the unhindered killing of trade unionists, peasants and activists by para-militaries in Colombia is just business as usual. The Uribe Colombian Government may have one of the worst human records in the world; the Harper government is staying the course and following the path of the Bush administration. The Canada-Colombia Free Trade negotiations are ongoing and the federal government is pushing full steam ahead.

Harper’s flawed policy is clear: in his books, free trade will bring an end to human rights abuse by some of the most despotic regimes on earth. Even more appalling, the Harper government claims that a Labour side agreement to the free trade deal guarantees the protection of labour rights. Harper’s bluff was exposed by evidence provided during the April 16th hearings of the Standing Committee on International Trade, while the NDP was asking questions to Senior Canadian negotiators appearing before the Committee.

The shocking reality is that in the event of the murder of a trade unionist in Colombia, labour protection simply meant that the Colombian government would have to pay money into a development fund. Harper’s solution: Kill a trade unionist; pay a fine! Over 2200 labour activists murdered since 1991, and the hunt for trade unionists in Colombia will go on, if the price is right. Such is Harper’s concept of labour protection.

It is impossible to separate human rights from international trade and negotiating a free trade agreement with Colombia is no exception.

We are appealing to all our sisters and brothers in the trade union movement, to the grassroots as well as to our friends in civil society, to help expose and stop the Canada Colombia trade talks. We must develop and implement a Human Rights Impact Assessment in any trade agreement and ensure that there are binding and enforceable protections for labour and human rights, within the framework of Fair Trade. Please join our campaign to put a halt to the proposed 'free' trade agreement by signing and distributing the attached petition and sending it postage free to:

Peter Julian, MP
Parliamentary Office
Room178, Confederation Building, House of Commons Ottawa ON K1A 0A6

Together, we can stop what is a clear repudiation of Canadian values for human and labour rights.

Thank you!

Peter Julian, MP (Burnaby-New Westminster)
NDP International Trade Critic

Libby Davies, MP (Vancouver East)
Deputy Leader and NDP Labour Critic

**************************************************************************

Une amende pour avoir tué un syndicaliste.

Consœurs et confrères,

Le gouvernement Harper estime normal que les paramilitaires colombiens assassinent sans vergogne des syndicalistes, des paysans et des militants. Le dossier du gouvernement Uribe en matière de droits de la personne est sans doute un des pires au monde; le gouvernement Harper maintient son cap et marche dans les pas de l’administration Bush : les négociations dans le cadre de l’Accord de libre-échange Canada-Colombie se poursuivent et le gouvernement fédéral fonce tête baissée.

La mauvaise politique de Harper est claire : selon lui, le libre-échange mettra un terme aux atteintes aux droits de la personne par un régime parmi les plus despotiques. Pire, le gouvernement Harper prétend que l’entente parallèle à l’accord de libre-échange garantit le respect des droits de la personne. Le stratagème de Harper a été mis au jour lors de l’audience du 16 avril du Comité permanent du commerce international, à la suite des questions que le NPD avait posées aux responsables des négociations pour le Canada.

La réalité troublante est que, dans le cas de l’assassinat d’un syndicaliste en Colombie, la seule consolation, serait que le gouvernement colombien devra verser de l’argent dans un fonds de développement. La solution de Harper : Une amende pour avoir tué un syndicaliste! Plus de 2200 manifestants assassinés depuis 1991 et, à ce prix, la chasse aux syndicalistes en Colombie se poursuivra. C’est l’idée que Harper se fait de la protection du syndicalisme.

Il est impossible de dissocier les droits de la personne du commerce international, et la négociation d’un accord de libre-échange avec la Colombie ne saurait y faire exception.

Nous enjoignons toutes nos consœurs et tous nos confrères du mouvement syndicaliste, les citoyens ordinaires et nos amis de la société civile à nous aider à faire la vérité sur les pourparlers sur le commerce entre le Canada et la Colombie et à y mettre fin. Nous devons mettre au point et en œuvre une évaluation de l’impact de tout accord commercial sur les droits de la personne et nous assurer que les droits de la personne et des travailleurs seront obligatoirement et effectivement protégés, dans le cadre du commerce équitable. Joignez-vous à notre campagne pour mettre un terme à ce projet d’accord de « libre-échange » : signez et distribuez la pétition ci-jointe, et retournez le tout à :

Peter Julian, député (Burnaby-New Westminster) Bureau parlementaire Pièce 178, Édifice de la Confédération, Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6

Ensemble, nous pouvons mettre fin à un déni évident des valeurs canadiennes en matière de droits de la personne et des travailleurs.

Merci!

Peter Julian, député (Burnaby-New Westminster)
Porte-parole du NPD en matière de commerce international

Libby Davies, député (Vancouver East)
Chef adjointe du NPD et Porte-parole du NPD en matière de travail